Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 03:23

Dans 3 semaines, je serai à Paris.
Dans 3 semaines, je tournerai la page sur 3 ans de vie en Inde.
Dans 3 semaines, ce sera un mélange complexe de sentiments :
Tristesse & Joie.
Je serai triste de quitter l'Inde, de laisser ma vie d'ici, de laisser mes copines.
Je serai heureuse de retrouver ma famille, mes amis, certaines facilités (ms aussi des difficultés, administratif mon amour)

Je pourrais aller au supermarché
Je pourrais aller m'acheter des livres
Je pourrais trouver de jolis vêtements pour mes enfants
Je pourrais me trouver des jolis vêtements
Je pourrais voir plus souvent ma famille
Je pourrais voir plus souvent mes amis
Je pourrais manger plus souvent de la viande

A Paris, nous attend une "nouvelle" vie.
Une vie de famille
Une vie en famille
Une vie à 4
La maternelle, la nounou (la crèche, ne rêvons pas)...
Des sorties shopping dans pleins de boutiques différentes
Des sorties café dans pleins de cafés différents
Des sorties resto dans pleins de resto différents
Les joies & les non-joies du métro
Le soleil, mais surtout la pluie et l'hiver (avec neige ?)

A Paris, je vais retravailler.
Soigner des papys, des mamies
Soigner des papas, des mamans, des enfants, des bébés
Aimer des patients, en détester d'autres.

Dans 3 semaines,

je serai à Paris,

où j'écrirai une nouvelle page de notre vie...

à 4.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ma vie en couleurs Ma vie en couleurs - dans Ma vie quotidienne en Inde
commenter cet article
21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 13:14

eau-rose.jpg


J'habite à Delhi, en Inde et j'ai de l'eau rose, si ce n'est pas girly ?
Pour la petite histoire, il y a eu nettoyage des tank d'eau et de la tuyauterie... sans doute avec un "petit" produit chimique. Résultat, lorsque l'eau a été  remise... et bien, elle est devenue rose... normale :) 
On va attendre qu'elle s'éclaircisse un peu avant de prendre une douche, n'est-ce pas ? 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ma vie en couleurs Ma vie en couleurs - dans Ma vie quotidienne en Inde
commenter cet article
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 09:23

Une petite vidéo youtube qui reflète assez justement la conduite à Delhi...
Il manque cependant les rickshaws, les vélos, les charettes, les piétons, les éléphants, les dromadaires, etc...
C'est en anglais, mais facile à comprendre... sinon les images parlent d'elles-mêmes :) 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ma vie en couleurs Ma vie en couleurs - dans Ma vie quotidienne en Inde
commenter cet article
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 06:32

a-table.jpg

C'est un fait, je ne suis pas ce qu'on appelle un Cordon Bleu !
Plutôt une bleue en cuisine...
Mais je m'améliore...

En arrivant en Inde, on se dit : retour à la nature, aux fruits & légumes.
En fait, c'est un aller direct pour des fruits & légumes sans goût, voire au gout d'insecticides.
(Enfin, je vous rassure, ça ne sent pas vraiment les insecticides, hein ?)
Mais à peine arrivé, on lit des articles qui expliquent que le taux d'insecticides est très élevés, blablabla.
Oui, ok...
Mais on fait comment pour manger alors ?
Certains prennent du bio : du bio, en Inde... Cela me fait un peu rigoler, mais pourquoi pas.
Ou alors, préférer les produits importés (et tant pis pour la taxe carbone).

Adieu les plats préparés (Les lasagnes au boeuf-cheval, cela ne sera pas pour nous).
Mousline n'est qu'un vieux souvenir : les pommes de terre, ça s'épluche !
Il va falloir dégainer couteaux pour éplucher, couper & faire fumer le cerveau pour se faire des petits repas. 

Il y a un certain plaisir à faire du "home-maid", mais cela prend du temps.
De nombreuses familles ont un "cook" ou la maid qui prépare les repas.
Cela n'a pas été notre choix.
Notre maid a un peu cuisiné au début, mais cela s'est arrêté progressivement sans qu'on s'en rende compte.
Il y a des cook qui cuisinent vraiment à l'occidental, mais cela n'était pas le cas de la notre.
Donc avoir des épices dans tous les légumes... alors qu'on aurait voulu juste du sel & du poivre.
Bref, j'ai eu la flemme de "former" ma maid, alors que moi-même je ne suis pas formée pour cuisiner.
Passons.

Sans l'option "je sais cuisiner", je pars avec un gros handicap.
Quand on ne sait pas cuisiner & que les produits ne sont pas fameux, il est très difficile de faire un délicieux repas.
En ajoutant le fait qu'on a essentiellement du poulet, du poulet et du poulet.
Il y a bien du porc (un peu gras), du poisson (pas vraiment frais) et du boeuf (qui en fait est du buffle, et dont on ne sait jamais vraiment quelle partie de la bête il s'agit).
J'ai bien tenté de regarder qq recettes, mais qd on me demande une entrecôte, de l'échine ou je ne sais quoi...
Et bien moi, j'ai juste un bout de viande...

On en revient à manger toujours un peu la même chose (du poulet).
Ah oui, je vous ai parlé des pommes de terre ?
Ben, ici, il n'y a que des potatoes...
Avant on connaissait la roseval, la charlotte... (d'après Google, y'en a 33 sortes)
Autant vous dire qu'ici, y'a la patate...
Et ce n'est qu'une fois qu'on a commencé à la cuisiner qu'on se rend compte que les pommes de terre à la poele vont finir en purée...

Sinon, on est en Inde... Mangeons indien !
Et bien non.
Les épices, leurs plats "bouillis" dans lesquels on ne sait pas trop ce qui a mijoté à l'intérieur....
Non, non, non...
Désolée.

Malgré tout, je fais des efforts, j'essaie de trouver des petites recettes faciles à faire ici, que je pourrais refaire en France. Il est qd même agréable de bien manger !
D'ailleurs, si vous avez des recettes faciles (et bonnes, tant qu'à faire, n'hésitez pas...).

On trouve des produits importants français.
250g d'emmental de France (ou le fromage de luxe) coûte 7-8 euros...
Il en est de même pour les fruits & légumes importés.
Bien manger est souvent un luxe !

Et si on mangeait au Mac Do ?
Ah oui, mais non... pas de boeuf : mais qui a eu l'idée de rendre la vache sacrée ?
Il n'aurait pas pu choisir un autre animal ?
Du coup, en dehors du Mac Chicken, on trouve des "dérivés" à l'indienne...avec des sauces (pimentées, of course).

Dernier détail.
Manger au restaurant est toujours un petit pari : serai-je malade ou pas ?

Allez, c'est l'heure de manger,  je vais aller faire cuire des pâtes !

Partager cet article

Repost 0
Published by Ma vie en couleurs Soma - dans Ma vie quotidienne en Inde
commenter cet article
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 13:56

3 ans, c'est long et court à la fois...

J'en suis à 2 ans & demi en Inde... et ma fille va sur ses 2 ans & demi.
Est-ce long ? est-ce court ?
Difficile à dire.
Ce que je peux dire, c'est que le temps passe...
Parfois lentement, parfois tellement vite.

La 1ère année est une année de découverte.
On apprend le pays, on apprend les codes (et en inde, c'est bien "codé"), on cherche ses marques...
On trouve ses habitudes.

La 2è année est une année où on profite.
On visite le pays en large, en long & en travers, mais ce pays est tellement grand, qu'il reste encore des centaines, des milliers d'endroits à découvrir...
On n'est plus trop surpris, même si on râle toujours autant.

La 3è année est la dernière année
Nous qui ne rentrons qu'à l'été, on sait que c'était le dernier vol aller... Le prochain retour en France sera le retour définitif.

A chaque événement qui se passe, on sait que c'est la dernière fois en Inde (la dernière rentrée,  la dernière mousson, le dernier Diwali, le dernier Noël, le dernier réveillon de l'an...).

Il reste "encore" 6 mois (enfin un peu moins).
Mais en fait, dans nos têtes, il ne reste "plus que" 6 mois...
Déjà on sent le temps filer entre ses doigts et on se sent presque déjà dépassé par la "to do list" à boucler avant le départ, avant le retour.
Concernant les voyages, on sait qu'on ne voyagera plus en Inde... Il me manquera à ma liste "Varanasi"... tant pis. J'aurais bien visité PLEINS de pays dans les alentours (Cambodge, Vietnam, Malaisie, Indonésie... entre autres, mais la liste est longue et quasi infinie), tant pis aussi... Un jour, p-être, sans doute... j'espère !
Je voudrais ramener pas mal de choses, donc il va falloir aller faire du shopping :)

Est-ce que je suis "heureuse" de rentrer à Paris cet été ?
J'ai de plus en plus de mal à répondre à cette question.
Avec la naissance prévue fin mai, je crois que j'aurais aimé avoir 6 mois de plus ici, plutôt que de vivre une véritable tempête entre la naissance, le déménagement, la recherche d'appartement, la réinstallation, une rentrée en maternelle, etc... Tout cela en l'espace de 3-4 mois. Cela me fait juste peur !
Mais c'est comme ça et on s'adaptera, comme je l'ai fait, en arrivant ici à 6 mois de grossesse dans ce pays à la culture qui vous éclate au visage en arrivant.

J'ai tout de même l'impression de quitter un "chez-moi" & le douloureux sentiment de devoir tourner une page remplie de si riches expériences, anecdotes, histoires...
Mais tout cela n'est pas vraiment une fin, il y a aura une suite.
Une suite différente, une suite parisienne...
Tout va changer, tout sera différent.

Mais dans moins de 6 mois, il y aura toujours ce noyau, mon noyau.
Mon homme, ma fille et mon fils.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ma vie en couleurs Soma - dans Ma vie quotidienne en Inde
commenter cet article
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 13:11

Il y a environ 1 mois, je me décide à aller faire quelques achats de Noël, notamment pour ma fille qui fête donc son 3è Noël (bon, le 1er, elle avait 1 mois & qq... autant dire qu'elle doit super bien s'en souvenir !).
A 2 ans, je me dis que cela va être un chouette moment. Début décembre, nous décorons donc notre "joli" sapin synthétique et je vais donc faire un peu de shopping pour trouver un ou 2 cadeaux pour ma puce (Le papa m'a interdit de la couvrir de milliers de cadeaux) : bon, on se limitera à 2 alors...

Direction le mall & un magasin Early Learning Center qui propose des jouets & jeux plutôt sympa avec un côté éducatif.
Je choisis ce petit jeu : cartes & lacets afin de faire travailler la dextérité de ma fille !

 

jouet-SAV.jpg
Je trouve par ailleurs un autre jeu où il faut superposer des petits "ronds" de couleurs sur un dessin, bref.
Je rentre, très fière de mes cadeaux !
J'emballe tout ça...

25 décembre au matin !!!
Enfin.
Ma fille en pyjama devant le sapin et ses cadeaux : 4 !!!
Parce que Papa ne veut pas noyer sa fille de cadeaux, mais n'a pas résisté & a fait 2 jolies surprises supplémentaires pour elle. Enfin, en vrai c'est le "Père Lei", hein ?

On commence à tout déballer...
Et là, mauvaise surprise, dans MON paquet, alors qu'il devrait y avoir 8 plaquettes & 8 lacets, je trouve 8 plaquettes et 1 unique lacet...
Mon sang monte, ma déception aussi !
Je suis juste DE-GOU-TEE !!!
Je commence à incendier l'Inde entière, les indiens & je maudis ce pays !

Quelques jours après, je me décide à aller faire un scandale à la boutique !
Je prépare mon texte dans ma tête.
Déjà que l'anglais, je ne maitrise pas forcément très bien, mais si en plus, je suis énervée...

Je rentre dans le magasin.
Bon, je ne vais pas l'agresser de suite.
"Bonjour, j'ai acheté ce jeu il y a 1 mois pour le noel de ma fille, je n'ai plus le ticket de caisse. Mais ds la boite, au lieu de trouver 8 lacets, je n'en trouve qu'un".
J'ai droit au classique "Ok Mam".
Il part ds les rayonnages, farfouille partout...
Je ne dis rien, j'attends.
Il finit par revenir avec une boite similaire.
Il ouvre la boite.
Il y a 8 lacets.
Je comprends ce qu'il va faire.
J'ai "pitié", alors je lui dis "bon, on peut partager sinon, vous me donnez 4 lacets".
Il défait, compte : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7... et me les donne...
Bon, bon.
Moi : "vous me gardez tout ça, je vais jeter un coup d'oeil".

Je suis repartie avec tous mes lacets & 2 autres petits cadeaux pour les enfants de mon chauffeur, en visite à Delhi.
Je pense à cette "pauvre" boite & ce pauvre lacet solitaire, qui a perdu ses 7 amis...
Question : la boite incomplète, a-t-elle été remise dans le rayon ?

SAV indien, voilà voilà...
Finalement, je m'étais énervée pour rien.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ma vie en couleurs Soma - dans Ma vie quotidienne en Inde
commenter cet article
8 janvier 2013 2 08 /01 /janvier /2013 11:51

L'Inde, c'est le pays des saris, de Gandhi, de la chaleur, de la canicule... On y a chaud...
Oui, pour une grande partie du pays.
Mais dans cet immense pays, il y a le nord et le sud...
Entre le nord & le sud, il y a 3200 km...
Au nord, il y a l'himalaya..
On se doute bien, qu'on ne peut pas y planter son parasol toute l'année !

Delhi se situe qd même bien au nord & possède un climat un peu "extrême".
On frôle toujours les 50°C vers mai-juin...
On descend sous les 5°C en hiver.
Et je vous entends, tous en coeur "comme en France !!!".
Sauf qu'en France, toutes les pièces ne font pas 20m2 minimum avec une hauteur de plafond dans laquelle on pourrait parfois rajouter un étage et puis une isolation, comment dire.... d'ailleurs, parfois y'a pas d'isolation, puisque dans certains appartements, il y a 2 cm de "vide" entre la porte-fenêtre & le sol !
Donc qd il fait 5°C à l'extérieur, dans certains appartements, on oscille entre 13 et 15°C sanc chauffage.
Ah oui, parce que petit détail...
Notre moyen de chauffage est le radiateur à bain d'huile de 40 cm de long qui semble bien ridicule dans cette immense pièce !
Mais les plus veinards ont des clims réversibles et dans leur appart, on baigne ds une délicieuse chaleur (non, non, je ne suis pas jalouse) !
La nuit la température descend sous les 5°C (record depuis 40 ans d'ailleurs), et en journée, une dizaine de degrés... Mais "déjà", il semblerait que les températures, au moins diurnes, vont remonter : on nous prévoit 20°C en fin de semaine.


Je n'ai qu'un petit thermomètre électronique que je promène de temps en temps dans les pièces pour sonder.
Dans la chambre de ma fille, avec chauffage, j'arrive en moyenne à 18°C... dc il doit faire 20°C à côté du radiateur & 15°C devant la fenêtre.
A 9h30 dans mon salon, il fait 14°C.

Je vous laisse imaginer ce qu'il se passe qd il y a une coupure d'électricité, que l'inverter ou générateur ne suit pas... Evidemment, ça tire sur l'électricité en cette période !
Dans 4 mois, on se plaindra de la chaleur :)
En attendant, une couche, 2 couches, 3 couches, 4 couches, des chaussettes, des collants, des bottes, des bonnets, des écharpes, des gants... et des bouillottes ! (Faut que je la retrouve la mienne !) Et une bonne soupe au diner !

Et chez vous ? il fait combien ?

 

En-Vrac-5551.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Ma vie en couleurs Soma - dans Ma vie quotidienne en Inde
commenter cet article
27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 09:37

Il s'agit du 3è hiver que nous passons à Delhi.
3è et dernier.
On pense qu'en Inde, il fait chaud, très chaud, tout le temps.
Faux !
Dans le sud, oui... les sandales, les tongs, les petites robes st de sortie toute l'année. Ce n'est pas le cas à Delhi où il y a bien des saisons, saisons parfois extrêmes, mais saisons tout de même.

Nous sommes partis 1 semaine au Sri Lanka (du 17 au 24 déc, photos prochainement sur le blog).
Alors qu'au moment de notre départ, les chauffages fonctionnaient un peu en fin de journée & en soirée ; la journée, les températures restaient agréables (une petite veste pouvait suffire).
Retour à Delhi le 24 au soir. Nous retrouvons un appartement gelé & un petit chat frigorifié.

calimero.png
Les chauffages tournent donc à fond, mais il faut savoir que les appartements étant très mal isolés, le froid pénètre bien comme il faut. Les pièces st très grandes & nous n'avons que des pauvres petits chauffages à huile que nous branchons. Bref, impossible d'avoir un foyer douillet & chaleureux en cette période.
Le pire de tout, c'est que beaucoup de pauvres familles indiennes vivent dehors avec parfois (surtout les enfants), un petit pull (et encore, parfois des petits sweat), un petit pantalon et des tongs... Vivent dehors, dorment dehors... Cela fait vraiment mal au coeur et on réalise notre chance d'être un peu "au chaud" dans nos murs.

Il ne nous reste plus qu'à attendre la sortie de l'hiver (même si son entrée ne s'est faite qu'il y a quelques jours... Avant on peut dire que c'était plutôt l'automne), mettre des écharpes, des collants, des chaussettes, des pulls... Une brume s'est installée sur Delhi & le soleil peine à percer ce voile.

En restant en Inde, notre réveillon ne ressemblait pas à ces retrouvailles familiales que je vois partout sur FB, les blogs, etc... Nous, nous étions nous 3 et un copain. Cela ne nous a pas empêchés de profiter d'un délicieux petit repas & de passer une bonne soirée. Ces grands repas de famille me manquent un peu, j'affectionne ces moments de réunion : next year !

En espérant que vous avez passé un joli réveillon de Noël.


Partager cet article

Repost 0
Published by Ma vie en couleurs Soma - dans Ma vie quotidienne en Inde
commenter cet article
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 08:57

Je suis une privilégiée en étant expatriée.
Je vis une expérience ultra enrichissante. Je crois que c'est toujours l'aventure de partir vivre à l'étranger, mais un pays à l'opposé de nos us & nos coutumes, c'est encore plus extraordinaire...

   En Inde, comme dans la majorité des pays hors UE, il est difficile pour les femmes d'expat (oui, la majorité ce sont nos maris qui avont l'opportunité de partir à l'étranger) de travailler : barrière de la langue, problème administratif, de statut, de visa, etc... La plupart d'entre nous avions une activité professionnelle avant d'arriver ici & nous avons toutes du mettre entre parenthèse notre "carrière". L'expatriation est une décision de couple, de famille parfois. Elle a ses avantages & ses inconvénients : ce n'est ni le paradis, ni l'enfer !

   Effectivement, cela fait bizarre les premiers temps d'être "dépendante" de son mari... même si le mien me répète régulièrement que dans son salaire, une partie est là pour compenser mon "inactivité" (ou alors mon activité à dépenser "son" argent). Quelques femmes se cherchent des occupations & se mettent à créer (linge de maison, vêtements, bijoux, etc...), organisant régulièrement des ventes privées au sein de la communauté expat.

   Les enfants prennent du temps, quand on en a.
On peut se concentrer sur eux, sur l'éducation, l'école, etc.
Il faut savoir qu'ici les effectifs des classes font rêver : une quinzaine d'élèves par classe (voire moins)... Autant vous dire, qu'ils st chouchoutés. Les conditions sont qd même optimales pour étudier dans d'excellentes conditions même si on peut reprocher le fait de vivre dans une bulle.... que ce soit nos enfants, que nous-mêmess. Oui, une bulle, mais apprenons aussi à regarder en dehors de celle-ci.

   A Delhi, il y a une communauté française/francophone extrêmement soudée. Elle se retrouve par le biais de l'école française, mais surtout par le biais de Delhi-Accueil. Parce que venir s'installer à Delhi est une (folle) aventure & que les 1ers pas sont extrêmement difficiles ;ce réseau est quasi indispensable pour la majorité d'entre nous. En arrivant ici, des questions qui semblent idiotes deviennent tout de suite une véritable problématique : mais comment fait-on les courses ? Seul, remplir son frigo devient une véritable chasse au trésor ; une mission digne des missions impossibles de Tom Cruise !!!

   Pour en revenir à ma propre expérience. Ma carrière professionnelle a été mise entre parenthèse et cela m'a permis de me consacrer à ma vie familiale. Nous avons eu la chance que nos projets se soient déroulés comme nous le souhaitions... La naissance de notre fille tombait à pic (La rose a éclos pile au bon moment nous offrant une belle petite fleur en novembre 2010, 2 mois & demi après mon arrivée en Inde). J'ai pu lui consacrer tout mon temps sans me préoccuper d'un mode de garde, de la reprise d'une activité après ce court, trop court congé maternité "offert" par la France. Ma fille a pu bénéficier de la présence de sa mère & de son père, malgré tout disponible même si son emploi du temps est loin des 35h. Rien que pour cela, merci.


J'ai appris à devenir mère, je suis devenue mère...
J'ai appris à redevenir une femme & me réouvrir sur l'extérieur, sur une vie sociale...


   J'ai découvert des activités en rapport avec l'Inde : la danse bollywood, la musique indienne, les films indiens, le bénévolat... d'autres activités qui n'avaient rien à voir avec ce pays : la lecture (redécouvert, hein ? je savais déjà lire avant), le mahjong (pas celui auquel on joue sur l'ordinateur) et dernièrement la peinture... et aussi, des belles amitiés !!!
J'ai aussi découvert l'Inde, ce pays dans lequel je n'aurais probablement jamais mis les pieds de ma vie (pas du tout dans ma liste de "pays à découvrir"), sa culture, sa complexité, son fonctionnement...

 

   D'une certaine manière, je serai liée à jamais à ce pays, qui aura vu naître ma fille, qui aura été témoin de mon mariage... et attendons de voir ce que nous réserve encore notre dernière année... dernière année ? le compte à rebours est déjà bien entamé, puisque dans 7 mois, nous rentrerons à Paris, tournant la page sur 3 années de vie à Delhi.


L'expatriation ?
C'est difficile, compliqué, magique, enrichissante...
Une belle aventure à vivre dans une vie !

 

Je vous remets cette image, pleine de préjugés, mais assez juste qq part.
Au final, la vérité est sans doute un mélange de tous ces clichés.

expat

Partager cet article

Repost 0
Published by Ma vie en couleurs Soma - dans Ma vie quotidienne en Inde
commenter cet article
16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 16:04

   Mes beaux-parents avaient un voyage de prévu en Inde fin octobre (billet pour le grand prix de formule 1 offert à Beau-Papa à Noël dernier). Comme ils n'allaient pas faire l'aller-retour en un we, ils sont venus 1 semaine (avec une petite visite d'un bout du Rajasthan).
On a proposé à mes parents de venir à la même période (au début, maman a cru que j'attendais bébé 2 : "euh, c'est pour un grand événement oui, mais pas celui-là... l'autre")
Information au meilleur ami du futur marié, information à la meilleure amie de la future mariée.
Information aux frères du futur marié, information au frère de la future mariée.
Information à la famille proche.
Information aux amis.


   Résultat des courses :
Arrivée d'une vingtaine de personnes de France (et même de Shangai).
Mais avant l'arrivée, transformation de notre part en agence de voyage afin d'organiser à tous un petit séjour le plus agréable possible (je crois qu'on a réussi a priori).

   Organisation en 15 jours environ pour la petite soirée-cocktail du soir sur notre terrasse (traiteur, fleurs, déco).
On est loin du 1 an en France (bon, certes, nous, c'était petit comité).
Nous avions pris la décision de nous marier juste avant l'été et avons bloqué la date durant l'été.

 

mariage_dessin-couple.jpg

 

Jour J, le 2 novembre 2012
 

   Coiffeur avec meilleure copine : changement de tête pour chacune.
De retour à la maison, gros coup de stress & de panique : 4h de coupure d'électricité !
Nous n'avons pas de générateur, donc à un moment donné l'inverter & ses batteries auraient lâché (d'ailleurs, en ce moment, il fait un bruit tellement étrange, qu'on se demande s'il ne va pas lâcher (sachant qu'on l'a changé il y a 2 mois... mais bon, c'est normal, on est en Inde, etc...)


16h30 : célébration du mariage à l'ambassade
 

   Et bien moi qui pensais que ce serait juste signer un bout de papiers... Et ben, je peux vous dire que ça fait qqch de se faire marier par Monsieur l'Ambassadeur avec la présence de la Consule, et ce devant une vingtaine de proches. Bref, c'est l'Engagement avec un E majuscule oui !
17h : une petite coupe de champ', quelques friandises dans les jardins de la résidence.
18h30 : retour maison pour les derniers préparatifs pour la soirée.
20h30 : début de la soirée sur notre terrasse...
3h30 : fin de la soirée.
4h : au lit !!!!!!!!!!!!!!!!!!

   Pour la petite anecdote, alors qu'il y a 364 autres jours dans l'année (voire 365 parce qu'on est dans une année bisextile), je n'ai pas pu faire mieux que de choisir le 2 novembre, date du mariage de mes parents... Il fallait le faire, n'est-ce pas ? Et bien, je l'ai fait ! Vu qu'ils st toujours ensemble, on va dire que ça va nous porter chance !

   Après la naissance de ma fille sur cette terre indienne en 2010, je me suis mariée sur cette même terre indienne en 2012... me liant encore plus à ce pays que j'aime & que je déteste, mais qui restera ancré en moi.. Et en 2013, qu'est-ce qu'on prévoit ?

Bref, voilà, le 2 novembre 2012, je me suis mariée en Inde.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ma vie en couleurs Soma - dans Ma vie quotidienne en Inde
commenter cet article

Présentation

  • : Ma Vie En Couleurs
  • Ma Vie En Couleurs
  • : Après avoir vécu 3 ans en Inde, je rentre en France avec un mari & 2 enfants... Ma vie, mon quotidien, mes pensées...
  • Contact

Bienvenue chez moi

Un petit blog qui parle de :

Mon expatriation à New Delhi, en Inde
Mes voyages : en Inde et dans les environs
Ma maternité : ma fille, ma 2è grossesse
Mes loisirs : mes lectures, mes films...
Moi : mes humeurs, mes coups de coeurs, mes coups de gueule...

Mon quotidien en somme !
Bonne Visite

Recherche

Mon blog

facebook-copie-1.png twitter-copie-1.png

hellocoton-copie-1.png

 

tour-eiffeil-copie.png

Design par Korrig Anne

credit.png

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -