Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 05:48

Bonjour à tous,

 

   Après la naissance de ma Poupette, j'avais envie de faire mon récit d'accouchement. J'ai mis un peu de temps, mais il est fait. Cela fait à peine 4 mois, mais déjà les détails s'estompent...
Il est également en ligne sur le blog de Madame Parle (ici).

 

ventre-7-mois.jpg

 

   Cela fait un peu plus de 2 mois que je suis arrivée à New Delhi pour rejoindre O. Je suis loin de ma famille, de mes amis.. mais avec mes 2 amours : mon homme & ma fille, qui est encore au chaud dans mon ventre.
J'ai demandé à ma mère d'être là dans la période de la naissance de ma Poupette, maman arrivera le 12 novembre. Il faut au moins que je tienne jusque là. Ma date prévue d'accouchement est le 21 novembre (40 SA), le 27 novembre en France (correspondant à 41 SA)... Je ne vais pas m'étendre sur ces dates-cibles qui diffèrent d'un pays à l'autre, mais c'est dans ces eaux-là quoi !

  Vendredi 12 novembre 2010, j'ai des contractions dans la journée... Elles ne sont pas douloureuses, mais je les sens quand même bien et elles m'inquiètent un peu sans m'alarmer non plus. On m'a dit et j'ai lu : "quand le travail commencera, tu le sauras"... comme là, j'avais des doutes, je me suis dit : "ce n'est pas pour maintenant". J'ai tout de même appelé mon homme pour le prévenir...
Le soir arrive, nous allons à l'aéroport chercher ma maman... Tout va bien. Nous rentrons à la maison, il est minuit... Allez, tout le monde au dodo !!!

   Samedi 13 novembre 2010
   2h du matin... Je me lève... O. me demande ce que j'ai : "j'ai mal au ventre"... Il se rendort, épuisé... Et moi je me recouche, somnole toute la nuit, m'endormant à moitié au rythme des contractions. Leur fréquence est tous les quarts d'heure, puis toutes les 10 minutes... Au petit matin, on discute un peu avec mon homme... "Que fait-on ? Il faut y aller ?". "Ben oui, je crois".
6h.. Je vais réveiller ma maman qui est un peu à l'ouest la pauvre après son voyage de la veille. "Il faut à la clinique... je vais accoucher". Ils prennent le temps de se prendre un petit café & je me bois un petit jus de fruit.
   7h30... Arrivés à la clinqiue, on m'installe dans la pièce où je vais accoucher... Le monitoring montre quelques contractions, pas hyper intenses non plus (mais cela me fait quand même mal...). On plaisante un peu : "ça se trouve, ils vont me renvoyer à la maison... enfin non quand même pas".
9h. Visite du médecin, je suis dilatée à 2. le temps va être long. On discute, on plaisante, on lit des magazines...
   10h30-11h, ma gynéco arrive (c'est super d'être prise en charge par sa gynéco !!!). On parle de péridurale. Je lui dis que j'ai déjà hyper mal & lui demande si ce sera pire. Elle explique qu'au niveau intensité c'est la même, mais que ce sera plus fréquent... Je dis que je réfléchis & que je l'appellerai qd je la voudrais. Je crois que je suis dilatée à 4 à ce moment-là. Elle me rompt la poche des eaux pour accélérer un peu le travail.
   Vers 12h, je réclame la péridurale... Je commence à pleurer à chaque contraction, à devenir désagréable avec mon amour... Sauf que le temps a tourné et lorsque ma gynéco arrive, elle me dit "Ah non, cela ne va pas être possible. Le temps de la poser, de ses effets, etc... j'aurais besoin de vous pour que vous poussiez...". Donc non ? Pfff... Il va falloir faire sans... comme la majorité des femmes sur cette terre... Allez, je vais y arriver, hein ?

   Après ça, je n'ai plus la notion du temps, je ne sais plus quelle heure il est... j'ai juste hyper mal. Je pleure, je crie, je hurle, j'écrase la main de mon homme, je serre le pied à perf... j'en peux plus !!! Mais cela fait TROP mal !!! J'en ai marre de cette horrible douleur !! Ce n'est pas possible d'avoir aussi mal !!!
Poupette est prête, je suis dilatée au max... Il va falloir pousser. Elle m'explique comment faire. On essaie. Cela ne va pas, je ne fais pas comme il faut, je me positionne mal, je bloque ma respiration. La suite devient interminable. Je pousse comme je peux sous les "push" de ma gynéco. Le temps passe, je commence à désespérer...et surtout : j'ai MAL !!!! Je sens que je ne vais jamais y arriver.
   A un moment, c'est la panique : le rythme cardiaque de Poupette ralentit pendant que moi j'ai une contraction prolongée... Elle crie sur tout le monde, il faut me faire une césarienne en urgence. Dans ma tête, tout est brumeux, j'ai peur, je suis perdue, je ne sais plus trop ce qu'il faut faire... autour de moi, tout s'agite. J'ai peur pour ma fille, mais en même temps je la crois invincible : elle naîtra ! Hors de question que la mort s'en emparre.
   Je me retrouve au bloc opératoire, on me prépare pour la césarienne... Ma gynéco vérifie le monitoring... Non, pas de césarienne, je vais devoir la faire sortir par voie basse ! Non, je ne veux plus, je ne peux plus... Je la supplie de la faire sortir. Mon homme est à côté de moi, m'encourage comme il le peut... et elle, à chaque contraction me hurle dessus des "PUSH"... et moi, je veux taire chaque contraction qui arrive, mais je la sens venir et des "it's coming" sortent de ma bouche malgré moi... et je sens ce besoin de pousser, il faut pousser... Je n'en peux plus, elle n'est toujours pas là. On me dit "elle est là, je la vois"... et moi, je voudrais qu'on aille la chercher car je n'y arrive pas. Je voudrais être ailleurs, sur une autre planète.
Et puis, on me crie dessus des "PUSH", même mon homme finit par me crier dessus en me disant que ça suffisait, qu'il fallait que je la sorte...
A moitié dans les vaps, je pousse de toutes mes forces... et je la sens qui sort d'un coup !!! Et je vois ce "petit paquet" atterir sur mon ventre...
   15h30, je l'ai fait... j'ai accouché... Ma Rachel est née... J'ai souffert le martyr, cela a été l'enfer pendant des heures... La douleur a été inimaginable... Mais elle est là et j'ai déjà oublié combien j'ai eu mal... Le pédiatre s'occupe d'elle et son papa se charge de faire les présentations entre elle & sa grand-mère, pendant que moi j'ai droit à une petite séance de couture... Je suis complètement shootée, j'ai l'impression d'être dans les nuages... Où est mon homme ? où est ma fille ? "ma fille", j'aime ces mots qui résonnent dans ma tête. Enfin je remonte dans ma chambre & je retrouve ma jolie Poupette dans les bras de son papa...

   J'ai accouché, dans le douleur, en Inde, d'une ravissante petite poupée & j'en suis fière.

A bientôt

S.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ma vie en couleurs Princess' - dans Ma vie de maman
commenter cet article

commentaires

La Papote 18/03/2011 13:47


Jolie émotion à la lecture de ton billet... Merci.


Princess' 25/03/2011 15:30



Merci à toi d'être passée par là :)



Nadia 10/03/2011 17:01


Coucou Soma!

Merci pour ton récit, il m'a beaucoup fait penser à mon accouchement ici en Angleterre!
Notre petit Théodore est né le 2 février (prévu le 6).J'ai pensé avoir perdu les eaux le lundi matin (31 janvier), on appel l'hôpital et ils me disent de venir. Je commence à avaoir des
contractions sur le trajet.
Arrivé à l'hôpital ils me monitorent, je devais être dilatée à 2, et poche intacte, ils me disent que ça devait être le bouchon muqueux... Je suis renvoyée à la maison. Lundi soir les contractions
continuent environ tous les quarts d'heure. Sur le matin, contractions environ toutes les 2 minutes et trop douloureuses, on va à l'hopital. Re-monitoring et travail pas plus avancé, les
contractions s'espacent à 12-15 minutes grrrr. Le monitoring montre que le coeur de bébé ralenti lors d'une forte contraction. Je suis donc gardée à l'hôpital. J'utilise un Tens pour la douleur. Je
passe la nuit de mardi à l'hôpital. Une journée complète de contractions pour rien...
Mercredi matin je suis dilatée (youpiiii...) transfert en salle de travail vers 10H, je suis crevée. J'ai gardé mes options ouvertes pour la péridurale. Mais vu les inconvéniants (risque d'épisio
augmenté, catétère pour vidanger la vessie + pour l'anesthésique) je préfère rester avec mon Tens + Gas. J'ai aussi eu une injection, mais je ne sais plus ce que c'était. Au final j'étais
dédhydratée donc j'ai dû avoir une perf, et j'ai eu droit à la vidange de la vessie. En cours de route ils n'arrivent plus à monitorer le coeur de bébé de l'extérieur. Ils lui mettent des
électrodes sur la tête. Là tout est allé très vite, on m'a dit que je devais avoir une épisio + ventouses. La douleur était terrible mais là j'ai vu ma petite bouille d'amour! Quel bonheur. Mais
bon, au final la prochaine fois je ferai une péridurale! lol

Bisous

Nadia


Princess' 11/03/2011 04:53



Je suis vraiment contente de te lire !!!
Félicitation pour votre petit Théodore...
C'est qd même l'aventure que d'accoucher dans un pays étranger, n'est-ce pas ?
L'accouchement n'est pas vraiment une partie de plaisir, mais quel bonheur qd on découvre enfin son petit bébé !
Des gros bisous tout plein :)



Fraisette 06/03/2011 11:20


Hello merci pour ton passage et t coms sur mon blog ton récit je l'ai déjà lu sur le blog de madame parle mais t'inquiète pas je sais que tous les accouchements sont différents donc y a pas de
soucis


Eurêka 06/03/2011 10:42


tres beau récis même si j'ai ressentit ta douleur dans l'âme en te lisant, le plus important c'est que rachel et toi allaient bien! J'imagine aussi l'angoisse d'accoucher dans un pays etranger!
sinon jet'ai envoyé un email, tu l'as eu?


Princess' 06/03/2011 14:15



Que c'est douloureux (ou pas) d'accoucher !!!
Merci d'avoir mis que tu m'avais mis un mail, je ne regarde quasi jamais cette adresse-là. Je t'ai répondu :)



mamou 06/03/2011 09:59


je me doute bien ! mais en france aussi le choix du moment pour injecter le produit n'est pas évident.... trop tôt quelquefois et au moment fatidique, l'efficacité est moindre...


Présentation

  • : Ma Vie En Couleurs
  • Ma Vie En Couleurs
  • : Après avoir vécu 3 ans en Inde, je rentre en France avec un mari & 2 enfants... Ma vie, mon quotidien, mes pensées...
  • Contact

Bienvenue chez moi

Un petit blog qui parle de :

Mon expatriation à New Delhi, en Inde
Mes voyages : en Inde et dans les environs
Ma maternité : ma fille, ma 2è grossesse
Mes loisirs : mes lectures, mes films...
Moi : mes humeurs, mes coups de coeurs, mes coups de gueule...

Mon quotidien en somme !
Bonne Visite

Recherche

Mon blog

facebook-copie-1.png twitter-copie-1.png

hellocoton-copie-1.png

 

tour-eiffeil-copie.png

Design par Korrig Anne

credit.png

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -